domingo, 31 de octubre de 2010

el nushu y la flor de loto

anónimo / footbound lady. China.

una pequeña historia: cuando Lourdes Carcedo, artista plástica, me pidió que le prestara una frase escrita en mi blog, le di ésta: '... el misterio de lo otro, de lo que vive en el acuario, detrás del cristal invisible e inviolable' —frase que me inspiró une lectura de Roland Barthes—.

Y Lourdes me contó la historia del 'nushu', ese lenguaje secreto inventado por las mujeres en el siglo III, en una provincia del sur de China, a fin de no ser entendidas cuando hablaban entre ellas, dentro de una sociedad fuertemente machista donde la educación y las salidas al exterior les estaban prácticamente prohibidas.

Lourdes ha construido todo un proyecto artístico aunando tres temas: el lenguaje nushu, el vendaje de pies en la antigua China y el blog femenino. la obra se llama: 'del nushu al blog: lenguaje de mujeres'.

me parece fascinante y lo podeís ver aquí



une petite histoire: lorsque Lourdes Carcedo, artiste plastique, me demanda de lui prêter una phrase écrite dans mon blog, je lui donnai celle-ci: '...le mystère de ce qui est autre, de ce qui vit dans l'aquarium, derrière le verre invisible et inviolable' —phrase que m'avait inspirée une lecture de Roland Barthes—.

Lourdes me raconta alors l'histoire du 'nushu', cette langue secrète inventée par les femmes au IIIème siècle, dans une province du sud de la Chine, afin de ne pas être comprises quand elle parlaient entre elles, au sein d'une société fortement machiste dans laquelle l'éducation et les sorties à l'extérieur leur étaient pratiquemment interdites.

Lourdes a construit tout un projet artistique en réunissant trois thèmes: la langue nushu, le bandage des pieds dans la Chine ancienne et le blog féminin. ce travail s'intitule: 'du nushu au blog: langage de femmes'.

je le trouve fascinant et vous pouvez le voir ici




.

4 comentarios:

nan dijo...

chine secrete,intouchable comme cette femme qui semble hors de portée de voix,qui vit dans son univers avec ses mots à elle...l'image peut etre de bien des femmes d'ici et d'ailleurs qui protegent leurs jardins secrets derriere une fleur de lotus.

ybris dijo...

Fascinante, en efecto.

Gracias, Jin.

Besos

virgi dijo...

Recordé "El abanico de seda", una historia que relata muchas de las cosas que acabo de leer en el link que has dejado.
Un abrazo, querida Jin

Lourdes Carcedo dijo...

Gracias Marie por ser una alma sensible.
Un abrazo