viernes, 10 de agosto de 2007

caracol

caracol. © mgab. 2007

parfois, un escargot traverse la grande esplanade. sa trace est un chemin incertain entre les éclaboussures de la mer qui ouvre de ses doigts de rire les trous mystérieux de l'été. nous entrons parfois, comme des explorateurs sans expérience, et notre audace n'arrète pas de former une autre couche de vulnérabilité autour de notre peau. ainsi pénètre jusqu'à l'âme, quelquefois d'incognito, quelque secret inoui de l'existence...


a veces, un caracol atraviesa la gran explanada. su huella es un incierto camino entre las salpicaduras del mar que abre con sus dedos de risa los misteriosos agujeros del verano. a veces entramos, como exploradores inexpertos, y nuestra audacia no deja de formar otra capa de vulnerabilidad alrededor de nuestra piel. así entra hasta el alma, a veces de incógnito, algún inaudito secreto de la existencia...

10 comentarios:

Alfonso Brezmes dijo...

Y pareciera que un blog recién abierto fuera como un libro por escribir, un libro tal vez de arena, en el que cada nueva ola borrara las huellas que dejaron quienes lo visitaron con anterioridad. Una playa de arena siempre virgen, pero siempre enriquecida por quienes van pasando por ella a lo largo del tiempo.

Presiento que en este lugar irás dejando, como el caracol que se desliza, inmemorial y lento, sobre la tierra abrasada por el sol, esa huella indeleble que, por más que pasen las olas, seguirá viva en aquéllos que la conocieron.

Que este libro de huellas sea leve y profundo a la vez, eso - y no es poco- te deseo. Bonne chance, mon amie!!!

Jin dijo...

gracias, Alfonso, mon ami... deseo que cada una de estas huellas, cada señal de paso, se inscriba y dure, y que el tiempo también los vaya puliendo, sabiamente, enseñándonos algo de humildad.

sabes que eres siempre un visitante querido y esperado

parlons...

fino dijo...

c'est genial ! qu'elle imagination! comment fait tu

Neda dijo...

Quel beau cadeau!! I am thrilled beyond words! I love your eloquence and I am grateful that you have finally decided to share part of your world with us! Merci!

And if there is ANYTHING you might need in this adsventure, do not hesitate to contact me.

Grosses bises! I will write more later too :)

Jin dijo...

merci, Fino! je suis tellement contente que tu sois entrée ici et que tu aies participé. j'espère te voir souvent, c'est réconfortant de te voir partager avec moi ces moments; tu verras, y'a des gens sympas sur cette planète, et plein d'expériences à partager...

bisous énormes!


and for you, Neda, a great thanks! c'est bon de se sentir entourée d'amis, proches ou lointains. je ne savais rien de cette émotion à créer un petit univers à partager, c'est passionnant!

sois sûre que tu seras toujours la bienvenue ici, ce seront des visites réciproques: tant de choses à partager...

Lukre dijo...

no me lo puedo creer.. has abierto un blog..:P
ooooooooooooooooooooooooooooooo
me alegra...
a expresar... ahora a parte de vernos nos leemos
besos

Neda dijo...

Un trésor aussi rare doit être partagé, n'est-ce pas Jin?

It will be my great pleasure and honor to "introduce" your blog on my site...No pressure..Just tell me when you are ready to do that.

Jin dijo...

hello, Lucre, encantada de verte por aquí! me alegro de que te pases de vez en cuando, como me paso yo por tu casa a veces... bienvenida a bordo, compañera!

Neda, je te sens très sensible à la beauté du monde, et surtout des sentiments humains, universels, mais si peu exprimés dans cet univers nôtre de requins et vautours (j'exagère quand même un peu, mais si peu!). merci pour penser à m'inclure dans tes links, je serais ravie de cet "honneur"et je te donne dès maintenant le ok, d'ac? laisse-moi le temps de me familiariser un peu plus avec le système du blog et je pense moi aussi ajouter tous les links de mes amis (je peux?)

merci pour tes posts, si sincères et émouvants.

Rima dijo...

Un autre tresor - qu'elle est belle, cette bestiole, quel beau sable... Pas pour repeter la question de Fino, mais vraiment, comment fais-tu? Quel resultat intriguant, un vrai plaisir minimaliste.

Jin dijo...

un autre grand merci, Rima...

que veux- tu, je vis avec un photographe (un vrai!) depuis pas mal d'années et je crois que je commence à peine à comprendre le "deuxième regard", chose que j'ai depuis toujours expérimentée avec les mots. tu sais, ce regard que tu portes sur les choses d'abord comme si tu les voyais pour la première fois et, ensuite, comme si elles cachaient vraiment l'autre monde, le subtil, l'intime, celui qui de tout temps est fait pour toi...

c'est tout.

merci encore pour m'encourager. see you here!